DE NAYER Marianne

Elève de l’académie Julian à Paris et de l’école des Beaux-Arts de Paris (en architecture et gravure), 1er prix de dessin au concours de la ville de Paris, Marianne DE NAYER utilise pour l’expression de ses pensées et de ses réflexions esthétiques la gravure, la peinture et la sculpture. Elle consacre toute son énergie et sa passion à la réalisation de ses visions intérieures au moyen de ces techniques dont la base est la connaissance du dessin.
L’originalité des créations de Marianne DE NAYER, réside à la fois dans son imagination et son esthétique, mais aussi dans la variété des techniques employées.

  • La gravure au burin, la manière noire et la pointe sèche ;
  • La lithographie ;
  • La peinture à l’huile ou acrylique ;
  • La sculpture en marbre de Carrare, en terre cuite, en bronze, en or ou argent ;
  • Marianne DE NAYER, possède un poinçon de maitre délivré par le service de la Garantie ;
  • Le dessin au pastel, a la pointe d’argent et au crayon bille.

Ma particularité est la connaissance et la maîtrise du dessin
Mes œuvres sont l’expression de mes pensées et de ma réflexion esthétique.
Je consacre toute mon énergie et ma passion à leur réalisation en utilisant les
techniques les mieux appropriées afin qu’elles soient en harmonie avec ma vision intérieure .
La gravure, la lithographie, la peinture, la sculpture en bronze, marbre, terre,
pâte de verre. Le dessin, le pastel, le stylo bille, la pointe d’argent ;

EN 2010 Arts -Sciences – Lettres m’a décerné la médaille d’Argent pour mon
Œuvre gravée et sculptée.

Dès son plus jeune âge, ses parents décelèrent très vite que leurs fille Marianne était douée pour le dessin…..Elle ferait donc les Beaux-arts ! Là elle se fit remarquer par son talent artistique, la maîtrise de son geste dans la réalisation des gravures et du dessin. Sélectionnée pour concourir au grand Prix de Rome avec de très fortes chances de succès, mai 68 brisa ses espérances…..le concours fut annulé en raison des événements. Inscrite à La Maison des Artistes, elle ouvre son atelier, conservant son art préféré, la gravure, elle se diversifia : dans la peinture à l’eau, à l’huile, à l’acrylique. – dans la sculpture en terre cuite, bronze, marbre. La majesté et la grâce de ses marbres lui confèrent une solide réputation d’artiste complète.
Aujourd’hui Marianne enrichit sa palette avec des œuvres en pâte de verre. Technique plus sophistiquée, elle aborde ce nouveau domaine avec enthousiasme et passion pour offrir une série complète en 2014.