Antoinette CLOUZARD-CHARNIOT

L’imaginaire d’Antoinette CLOUZARD-CHARNIOT à été nourri par des albums de chromos-découpis, de vignettes, de cartes postales, de jeux de cubes illustrés, d’images de mode du XIX siècle, de poupées anciennes et même des plaques de verre d’une lanterne magique !.

Devenue photographe, elle retrouve un peu de la magie dans ce mode d’expression.

Engagée en qualité d’iconographe pour illustrer une encyclopédie générale.

 Toujours à la recherche d’images.

Elle apporte son expérience à une agence photographique nouvellement créée. Durant 25 ans elle entretient les relations entre éditeurs et photographes et apporte des idées de livres à réaliser.

En feuilletant des livres anciens, elle est toujours sous le charme des gravures anciennes et des papiers-reliure.

En chinant au Salon des papiers anciens, elle retrouve les découpis de son enfance, leur pouvoir d »émotion est intact.

C’est ainsi qu’elle a eu l’idée de « mettre en scène » ces petits personnages qui semblent errer, chercher un décor, un cadre pour se poser. Elle réinvente et crée le décor autour d’eux.